Découvrez le concept

A qui s'adresse-t-on ?

Bien que notre produit concerne en priorité les personnes sourdes, muettes et malentendantes( qui représentent tout de même 5,1 millions de personnes soit 8,7 % de la population globale), nous espérons attirer l'attention d'une population toute entière.

Nous avons l'espoir que Nexus Project, par son but de combattre les inégalités sociales, touchera les personnes victimes d'un déficit auditif, leur entourage et aussi des possibles investisseurs

En effet, Nexus Project n'est pas encore commercialisé mais peut bel et bien exister. Les technologies citées ont été étudiées et nous ne demandons qu'à les assembler afin de concevoir notre kit de conversation qui pourra ainsi révolutionner la vie de nombreuses personnes. De plus , des futures applications pourront s'étendre aux personnes n'étant pas sourdes ou muettes comme une option permettant de traduire en temps réelle les langues étrangères.

Cependant, ces technologies étant des systèmes innovateurs encore peu répandus, notre équipe nécessite des fonds afin de lancer la production de Nexus Project.

C'est pourquoi nous vous sollicitons et nous vous invitions pour participer à cette aventure.

Notre dispositif nommé Nexus Project (« Projet du lien » en anglais) est un kit de conversation destiné aux personnes sourdes, muettes ou malentendantes.

Se présentant sous la forme d'une paire de lunettes et de bracelets interactifs, ce dispositif permet à ces derniers de communiquer d'une nouvelle façon avec toute personne maîtrisant ou non le langage des signes. Cet équipement est révolutionnaire par son esthétique et par ses fonctions. Notre concept a pour but non seulement de permettre aux sourds et muets de communiquer simplement mais aussi de les intégrer à la société. Bien entendu, notre kit de conversation nécessite lui même un équipement pour fonctionner de façon optimale et doit correspondre le plus possible aux attentes des usagers.

Vous voulez devenir Financeur ?

Rien de plus simple, contactez-vous au travers de ce formulaire, ou appelez-nous.

Nous nous ferons un plaisir de vous rencontrer.

06 38 65 65 65

nexusproject@gmail.com

Kikazaru

Afin de palier le déficit auditif, avoir conscience des sons ambiants et discuter de manière tout à fait normale avec n'importe quel individu. Les lunettes de notre dispositif deviennent les oreilles des personnes sourdes et muettes.

En effet, le dispositif des lunettes permet de capter les sons et les paroles afin de les traduire sous forme de sous-titres et signaux sur les verres des lunettes.

Dans le cas d'une discussion, Kikazaru capte les paroles de l'interlocuteur grâce à trois microphones positionnés entre et de chaque coté des verres. Cette répartition permet une localisation fiable de chaque source de son et optimise les probabilités qu'un son soit capté de manière suffisamment claire pour être directement traité. La portée effective pour une conversation est seulement de quelques mètres, mais cela est suffisant considérant que la distance « de discussion » entre deux personnes est en moyenne de 1m50. De plus, les sons d'un volume plus élevés peuvent êtres captés d'une plus grande distance, selon l'environnement.

Dans le cas où les sons ne sont pas suffisamment clairs, une paire de caméra permet une lecture sur les lèvres et ainsi la traduction se focalise plus précisément sur l'interlocuteur. L’image captée permet de peaufiner l'affichage des « sous-titres » en les plaçant au niveau de la poitrine du locuteur.

Enfin, la voix de la personne sourde muette prendra vie grâce à des hauts-parleurs placés sur chacune des deux branches de Kikazaru. Ces derniers recevront de la part des bracelets par Bluetooth des informations relatives au langage signé par l'utilisateur ainsi émis vocalement.

Iwazaru

Nommé d'après le singe de la sagesse se cachant la bouche, Iwazaru est une paire de 2 bracelets équipée de diverses technologies permettant de se substituer dans la mesure du possible à la faculté à parler de l'individu équipé.

Pour le résumer rapidement, Les bracelets permettent la retranscription de la LSF (Langage de Signes Française ) en langage "parlé" qui grâce à la détection des mouvements de son utilisateur (bras, poignets, doigts ) en temps réel (via notamment une centrale inertielle et des caméras embarquées) traduit ses signes en paroles via des haut-parleurs (intégrés aux lunettes).

Ainsi afin de pouvoir localiser la position des mains de l'utilisateur (dans le cadre d'une traduction depuis le LSF par exemple), chaque bracelet est équipé d'une centrale inertielle miniaturisée composée d'un gyroscope et de trois accéléromètres.

Pour capter les mouvements de chaque doigt, les bracelets sont équipés d'un système composé d'une caméra infrarouge et d'un laser.

Sur l’un des deux bracelets, Iwazaru présente un micro-ordinateur traduisant les sons en langage écrit et les mouvements en son. Pour cela, Iwazaru a en mémoire un dictionnaire, par défaut la LSF mais qui peut être agrémenté par le pré-erengistement de signes et raccourcis personnalisable . Ce bracelet sert aussi d'outil d'administration pour l'ensemble du Nexus Project permettant notamment de changer de mode d’utilisation entre un mode face-à-face destiné aux environnements bruyants (le logiciel passe par la caméra afin de lire sur les lèvres) et le mode Ambiant qui acceptera et traitera tous les bruits, ces changement s’opérant grâce la manipulation d'un écran tactile de petite taille.

Sur le même bracelet, Iwazaru intègre aussi un module Bluetooth de classe 3 pour communiquer avec Kikazaru, afin de recueillir les données audio et vidéo et émettre les informations à afficher. Et au niveau de l’alimentation enfin, Iwazaru intègre les mêmes systèmes que Kikazaru, c’est à dire une batterie Lithium, un écran WYSIPS et un rechargement par induction.

Caractéristiques techniques

Voici les technologies nécessaires qui seront présentent en taille réduite et en matériaux légers sur les lunettes :

Les bracelets sont dotés de ces technologies :